Développement moteur

 

De la naissance à la marche

 

8 étapes classiques :

  • Plat dos,
  • Retournement
  • Plat ventre
  • Ramper
  • Quatre pattes
  • Position debout avec appui
  • Position debout sans appui
  • Marche

 

CONSEILS

Plat dos : dès la naissance sur une surface ferme (tapis d’éveil, lit)

Entre 6 et 8 semaines : à plat dos, le bébé agite les pieds (les mouvements effectués reproduisent ceux de la marche). Il faut alterner les positions dos, ventre. Dès la naissance, faire de court instant sur le ventre pour faciliter la musculation du bébé et lui permettre la découverte du retournement. Il faut toujours prévoir un espace dégagé sur le tapis de jeux. Il faut également prévoir de de petits temps de transat entre position dos, ventre pour relâcher les muscles. Mais aussi pour que le bébé est vision de son entourage.

Vers 6 mois : le bébé à plat ventre commence à utiliser ses pieds pour pousser (prise sur le tapis d’éveil, les meubles…). Ainsi avec l’aide de ses bras, il peut découvrir « le ramper » pour ses premiers déplacements ou rouler en alternant les retournements dos/ventre.

C’est également à partir de cet âge qu’il tente de s’asseoir. Attention à ne pas mettre assis un bébé d’office, s’il ne le fait pas de lui-même ! (la musculation n’est pas prête). Lorsque l’enfant a acquis la position assise, il a les mains libres et peut explorer différemment son environnement. Il a une nouvelle vision de son entourage et il attrape ses jouets.

 

De 6 à 9 mois : L’enfant commence à contrôler son corps. Il est donc dans une période d’expérimentation. Il va donc soit ramper soit se déplacer à 4 pattes soit se déplacer sur les fesses (en grenouille !)

Vers 8 et 9 mois : il commence à ses tenir debout d’abord avec appui car il teste son équilibre.

Avant de marcher avec aisance, il va passer par plusieurs étapes. Tout d’abord, il commence par marcher latéralement en s’appuyant sur les meubles avec les mains « en crabe ». L’équilibre est suffisant pour se tenir debout sans appui. A partir de ce stage, il est nécessaire de laisser l’enfant découvrir ses capacités à se « lâcher » pour faire ses premiers pas.

 

IMPORTANT : Lors d’interventions de l’adulte pendant cette période, il ne faut pas donner la main pour l’aider à marcher (lorsque la marche est hésitante) car on perturbe son équilibre.

De même, il ne faut pas faire marcher un enfant en étant derrière lui et en le tenant par les deux mains en l’air.

Si l’enfant ne marche pas, c’est qu’il n’est pas prêt.